Nouvelle mesure d’exemption d’intérêts afin d’aider les bénéficiaires d’un prêt d’études canadien en congé parental ou en congé de maladie

Domaine : Soins, Économie
Palier de gouvernement :Fédéral
Mots-clés :Finances familiales, Santé mentale, Finances familiales, Santé mentale, Étudiants/élèves

Le gouvernement fédéral annonce une nouvelle mesure pour aider les étudiants emprunteurs à gérer le fardeau financier auquel ils peuvent faire face lorsqu’ils interrompent temporairement leurs études pour des raisons parentales ou médicales, y compris pour des raisons de santé mentale. Les emprunteurs dont la demande est approuvée en vertu de cette nouvelle mesure bénéficieront d’une suspension des remboursements et des intérêts de leur prêt d’études canadien pendant six mois. La période de suspension peut être prolongée pour atteindre un maximum de 18 mois en tout.

Plus

Cliquez sur les icônes des ODD pour voir les ressources connexes de l'Institut Vanier

Partager sur les médias sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ces publications pourraient également vous intéresser :

Retour haut de page